Scaevola L.

Jacques Melot melot at ITN.IS
Thu Jun 12 21:29:13 CDT 1997


   Merci a tous les collegues qui ont repondu, en prive comme en public, a
la question posee (etymologie de << Scaevola >>).

   Les reponses ont ete diverses, suivant les sources.

1.  --  Ressemblance avec une petite main.
2.  --  Ressemblance avec une main deformee (par le feu).
3.  --  Aucun rapport semantique.

   Et lorsque toutes les possibilites semblaient avoir ete epuisees, H.
Burdet a trouve une etymologie possible supplementaire, completement
differentes des autres.


   Voici un message de Bill Thayer (Chicago) recu dans le forum LATIN-L (ou
la question fut posee a l'origine).


----------------------- debut de citation --------------------
Reply-To: Latin and NeoLatin discussions <LATIN-L at psuvm.psu.edu>
Sender: Latin and NeoLatin discussions <LATIN-L at psuvm.psu.edu>
From: Bill Thayer <petworth at SUBA.COM>
Subject:      Re: Botanical plant name: scaevola
To: LATIN-L at psuvm.psu.edu

>[JM:]
>   Chers Latinistes,
>
>  voici encore une reponse parvenue sur TAXACOM, ce matin. Elle est
>completement differente des autres, raison pour laquelle je vous la
>transmet, ci-dessous :
>
>>Scaevola L. semble deriver non pas du nom du celebre Mucius Scaevola de
>>l'histoire romaine qui s'est volontairement fait bruler la main, mais
>>(selon Wittstein) de l'adjectif scaevus, -a, -um (positif ou pejoratif)
>>pour designer chez Linne une Campanulacee dont la corolle est irreguliere
>>au point que sa "levre" inferieure semble defective et mal opposee a la
>>"levre" superieure.
>>
>>Bonne salutations.
>>
>>Herve M. BURDET
>>Conservatoire & Jardin Botaniques de la Ville de Geneve
>[...]
>>Phone: (++ 41 22) 418 51 20
>>Fax:     (++ 41 22) 418 51 01



!! Comme quoi il n'y a jamais rien de simple dans ce monde; le resultat,
c'est que maintenant je ne crois plus rien, nombre de ces solutions etant
exclusives -- a defaut bien sur d'une source absolument primaire.  Donc,

--> Est-ce que nous avons des cahiers de Linne ou il ait expressement
enregistre a chaque coup l'origine de ses appellations?


Bill Thayer
----------------------- fin de citation --------------------


   La remarque terminale de Bill Thayer, qui n'est pas naturaliste, est
pleine de sagesse et montre le bien fonde de la Recommandation 60I.
(http://wwwcjb.unige.ch/cjb/code/art_60.html).

   Encore une fois, merci a tous.


Jacques Melot, Reykjavik
melot at itn.is




More information about the Taxacom mailing list