Aspersette

Jacques Melot melot at ITN.IS
Mon Sep 15 11:34:02 CDT 1997


Le 15/09/97, =E0 1:42 +0000, nous recevons de Mary Barkworth :

>It seems that Aspersette is probably a mispelling of Esparsette which mo=
st
>replies said was Onobrychis, with O. viciifolia being the most common
>species used for forage.  Another suggestion was Hedysarum , a member of
>Leguminosae, or Hedysarum coronarium.  Both genera are in the Fabaceae.
>Perhaps we grass people are a little too quick to assume that all forage
>species worth noting are grasses :).
>
>I thank all those who helped us solve the problem.  Mary



[Pour une version en caracteres accentues, voir a la fin.]

   Chere Mary,

   << Esparsette >> vient du francais << esparcet >> (vers 1600) ou <<
esparcette >> (plus recent mais vieilli, actuellement << sainfoin >>), du
provencal << esparceto >>.
   Selon le dictionnaire Robert, l'etymologie de << esparceto >> n'est pa=
s
sure (<< peut-etre du radical de epars >>). Je pense que le mot provencal
<< esparceto >> a de bonnes chances d'etre derive de l'espagnol << espart=
o
>> (qui s'applique surtout a Stipa tenacissima), du grec << sparton >>, u=
n
cordon de genet (ou equivalent), de << spartos >>, en francais << spart >=
>
ou << sparte >>, nom collectif de diverses plantes (surtout papillonacees=
)
dont les fibres sont utilisees pour la confection d'objets vannes ou tiss=
es
(sparterie).

   Salutations amicales,

Jacques Melot, Reykjavik
melot at itn.is

N. B. << Aspersette >> serait une sorte de metathese (ss. lato), un
phenomene d'inversion assez courant en linguistique. Il se produit souven=
t
sous l'influence d'un autre mot, ici peut-etre de asparagus, asperse,
aspergillus, etc.
   En suedois, par exemple, on utilise le mot << orleana >>, sous
l'influence de Orleans, au lieu de << orELlana >>, pour designer le rocou
(les graines du Bixa orellana L.), une erreur qui semble remonter a
Plukenet (1696, Almagestum botanicum).



[Version =AB=A0riche=A0=BB=A0:]

   Ch=E8re Mary,

   =AB=A0Esparsette=A0=BB vient du fran=E7ais =AB=A0esparcet=A0=BB (vers =
1600) ou
=AB=A0esparcette=A0=BB (plus r=E9cent mais vieilli, actuellement =AB=A0sa=
infoin=A0=BB), du
proven=E7al =AB=A0esparceto=A0=BB.
   Selon le dictionnaire Robert, l'=E9tymologie de =AB=A0esparceto=A0=BB =
n'est pas
s=FBre (=AB=A0peut-=EAtre du radical de =E9pars=A0=BB). Je pense que le m=
ot proven=E7al
=AB=A0esparceto=A0=BB a de bonnes chances d'=EAtre d=E9riv=E9 de l'espagn=
ol =AB=A0esparto=A0=BB
(qui s'applique surtout =E0 Stipa tenacissima), du grec =AB=A0sparton=A0=BB=
, un
cordon de gen=EAt (ou =E9quivalent), de =AB=A0spartos=A0=BB, en fran=E7ai=
s =AB=A0spart=A0=BB ou
=AB=A0sparte=A0=BB, nom collectif de diverses plantes (surtout papillonac=
=E9es) dont
les fibres sont utilis=E9es pour la confection d'objets vann=E9s ou tiss=E9=
s
(sparterie).

   Salutations amicales,

Jacques Melot, Reykjav=EDk
melot at itn.is

N. B. =AB=A0Aspersette=A0=BB serait une sorte de m=E9tath=E8se (ss. lato)=
, un ph=E9nom=E8ne
d'inversion assez courant en linguistique. Il se produit souvent sous
l'influence d'un autre mot, ici peut-=EAtre de asparagus, asperse,
aspergillus, etc.
   En su=E9dois, par exemple, on utilise le mot =AB=A0orleana=A0=BB, sous=
 l'influence
de Orl=E9ans, au lieu de =AB=A0orELlana=A0=BB, pour d=E9signer le rocou (=
les graines du
Bixa orellana L.), une erreur qui semble remonter =E0 Plukenet (1696,
Almagestum botanicum).




More information about the Taxacom mailing list